Comment établir une relation fondée sur l’amour et le respect avec votre chien

Votre chienne est heureuse et détendue lorsqu’il se sent en sécurité. La sécurité, c’est bien plus qu’une cour clôturée ou des balades au bout d’une laisse. Elle doit sentir que sa meute est forte et subviendra à ses besoins de survie. Si elle ressent une absence de leadership, elle deviendra stressée et commencera à inventer ses propres règles.

Donc, comme pouvez-vous procurer ce sentiment de sécurité à votre chien afin qu’il ait confiance en vous et qu’il se plie à vos demandes?

Comment faire pour qu'il vous comprenne et qu'il vous fasse suffisamment confiance pour adopter les comportements nécessaires pour obéir à vos règlements?

Bâtir la confiance

Si votre chien est inquiet, incertain ou réticent lorsque vous l'appelez, vous devrez établir la confiance avec des associations positives. Chaque fois qu'il vient vers vous, vous devez le féliciter avec une voix douce pour qu'il sente qu'il a trouvé un lieu sûr. Vous êtes son lieu sûr. Veillez à ce que soit une expérience positive lorsque vos mains sont près de lui. Si les mains s’agrippent, poussent, retiennent ou sont dominantes ou contrôlantes, elles deviennent une menace. Ceci est une association dangereuse, parce que la main qui s’approche de lui pourrait être la main d’un enfant, qu’il essayera d’écarter en fonction de ses expériences précédentes.

Communiquer efficacement

Si votre chien vous fait confiance mais ne se plie pas à vos demandes, c’est peut-être parce que vous lui envoyez des messages contradictoires et qu’il est confus. En communiquant dans son langage, vous pouvez rapidement créer un lien qui l’aidera à se sentir calme et compris, au lieu d’être énervé et confus.

Votre langage corporel a un impact énorme sur la façon dont votre chien vous perçoit. Si vous vous déplacez, que vous vous penchez, que vous pointez du doigt ou que vous faites d’autres mouvements imprévisibles lorsque vous essayez de communiquer, votre chien ne vous percevra pas comme un chef fort et compétent. Les chefs efficaces se tiennent droit et restent calmes. Le fait de reculer, de vous retourner, de vous asseoir, de vous déplacer vers votre chien ou d’agiter les bras indiquera à votre chien qu’il ne doit pas vous prendre au sérieux.

Le ton de votre voix est plus important que vos mots. Veillez à ce que votre chien entende un message clair et significatif chaque fois que vous communiquez avec lui. Votre tâche est de lui enseigner si son comportement actuel est acceptable ou inacceptable (si vous agissez après le fait il sera trop tard et votre chien sera confus). Lorsqu’il prend la bonne décision, votre voix devrait être douce, légère et réconfortante. Lorsqu’il prend la mauvaise décision, grognez. Plus vous établissez de contraste entre vos félicitations et vos grognements, plus il sera facile pour votre chien de comprendre le règlement. Si vous employez trop de mots, le message ne sera pas clair et votre chien sera confus. Lorsque vous l’appelez par son nom, faites-le avec un voix douce et invitante. Si vous grognez ou que vous criez son nom, elle pensera que son nom signifie qu’elle fait une erreur. C’est très mélangeant et votre chien perdra son intérêt pour vous ou il deviendra inquiet et il vous fera moins confiance.

Imposez le respect

Si vous communiquez de façon claire avec votre chien et qu’il n’obéit pas, c’est probablement par manque de respect. Il doit se SOUCIER de ce que vous voulez. Vous gagnerez le respect de votre chien en lui montrant constamment que vous êtes un chef, en non pas un suiveur. Le dressage se poursuit 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, soit vous êtes en train de dresser votre chienne ou c’est elle qui vous dresse! Est-ce que votre chien demande de l’attention en vous donnant des coups de pattes sur les jambes, en mettant la tête sur vos cuisses, en jappant à la porte pour entrer et sortir ou en déposant un jouet à vos pieds? Ce ne sont que quelques exemples des comportements qui indiquent que votre chien pense qu’il est le chef. Si vous sentez que votre chien s’attend à ce que vous répondiez, ignorez-le à ce moment. Ne lui parlez pas, ne le touchez pas et ne le regardez pas. C’est lorsqu’il ne s’y attend pas que vous pouvez l’appeler pour une caresse, pour sortir, pour manger, etc. De cette façon vous prendrez constamment les décisions pour la meute et vous dicterez ses activités quotidiennes. Votre chien commencera à se détendre et à dormir davantage puisqu’il n’aura plus à soucier de vous et de l’activité de la maison. Si votre chien ressent de l’anxiété de séparation, cela contribue probablement à son stress.

En établissant la confiance, la communication et le respect, vous pouvez vous attendre à avoir un chien heureux et calme, et une relation solide et pleine d’amour.

Tags Visiteurs

Related articles

Recent articles articles